Matt Pokora se moque des cheveux de sa belle-fille, ça ne passe pas

Valentin Etancelin
Sur son compte Instagram, Matt Pokora a comparé les bantu knot de sa belle-fille à un virus.

POLÉMIQUE - Depuis ce jeudi 2 avril, une vidéo du chanteur Matt Pokora partagée en story sur son compte Instagram fait parler d’elle. Supprimée à l’heure où nous écrivons ces lignes, elle est accusée de racisme

La courte séquence met en scène sa belle-fille Violet, l’enfant de sa partenaire, la chanteuse Christina Milian. Alors que la petite de 10 ans est assise sur un fauteuil, lui s’approche d’elle avec sa caméra pour filmer ses cheveux. Elle porte des bantu knot, une coiffure traditionnelle qui consiste à enrouler les cheveux sur eux-mêmes et à les fixer contre le crâne.

“Qu’est-ce que tu es en train de faire”, demande la jeune fille circonspecte à son beau-père. Il ne lui répond pas. En revanche, en légende, ce dernier ajoute une succession d’emojis, dont un qui rit aux éclats, un coeur et... un virus vert, une émoticône couramment utilisée en ce moment pour évoquer le coronavirus.

La comparaison ne passe pas. Sur Twitter, les internautes dénoncent le caractère raciste de la “blague” du chanteur. “Si vous êtes dans un couple mixte avec une personne noire, éduquez-vous s’il vous plaît, écrit l’utilisateur ci-dessous. Il y a un tas de choses qui semblent n’être que de l’humour à vos yeux, mais qui sont des micro agressions qui font écho à un vécu que vous n’avez pas.”

Un point de vue que partage Kahm Piankhy, auteur d’un essai sur l’idéologie de la distance raciale. “Le dénigrement du cheveu crépu et de ses coiffures est inhérent au racisme et relève du même procédé dépréciatif que de se moquer des autres traits physiques des Noirs pour les rabaisser”, précise ce dernier.

Retrouvez cet article sur le Huffington Post