Matt Gaetz visé par une enquête à la Chambre des représentants

·2 min de lecture

Une enquête de la commission éthique de la Chambre des représentants a été ouverte à l'encontre de Matt Gaetz, élu républicain de Floride.

Même si la situation s'aggrave, Matt Gaetz ne compte rien céder. L'élu républicain de Floride s'est montré combatif alors qu'une enquête de la commission éthique de la Chambre des représentants a été ouverte à son encontre, alors que son nom a été cité dans le cadre d'une enquête sur un trafic sexuel. Il «a pu avoir un comportement sexuel inapproprié et/ou un usage de drogue illicite», a précisé vendredi la commission éthique citée par CNBC, écrivant avoir appris que l'élu était soupçonné d'avoir «partagé des images ou vidéos inappropriées au sein de la Chambre, abusé des documents officiels, utilisé des fonds de campagne pour un bénéfice personnel et/ou accepté un pot-de-vin, un bénéfice gratuit ou un cadeau inadmissible, en violation des règles de la Chambre». «Ces accusations sont évidemment fausses et n'ont pas été corroborées par un seul être humain ayant publiquement donné son nom», a répondu l'équipe de Matt Gaetz, niant toujours tout comportement inapproprié de la part de l'élu de Floride de 38 ans.

À lire :Versements à des femmes, comportement déplacé : la situation s'envenime pour Matt Gaetz

Il est passé à l'attaque, critiquant sévèrement CNN selon laquelle Donald Trump avait refusé de le rencontrer alors qu'il se trouvait à Doral, une ville floridienne où l'ancien président américain possède un hôtel. Le milliardaire a lui aussi saisi l'occasion pour renouveler ses attaques envers la chaîne, rejetant comme souvent la faute sur d'autres et demandant «pourquoi CNN n'enquête pas et n'écrit pas à propos» d'Eric Swalwell, élu de Californie qu'il accuse d'avoir eu «une relation torride et physique avec l'espionne chinoise Fang Fang» -fin 2020, Axios avait révélé que la ressortissante chinoise avait développé(...)


Lire la suite sur Paris Match