Matisse : un dessin de l’artiste trouvé par hasard bientôt aux enchères

·1 min de lecture
Le dessin avait finalement été exposé en 1948 au Philadelphia Museum of Art, lors d'une rétrospective consacrée à Henri Matisse. (illustration)
Le dessin avait finalement été exposé en 1948 au Philadelphia Museum of Art, lors d'une rétrospective consacrée à Henri Matisse. (illustration)

Cela faisait plus de 70 ans qu'il avait disparu. À Manosque, dans les Alpes-de-Haute-Provence, un dessin du célèbre peintre Henri Matisse vient de refaire surface. Cette ébauche, disparue en 1948 de façon mystérieuse, avait été réalisée dans le cadre d'une ?uvre commandée par le financier et philanthrope américain Rockefeller. Elle a été retrouvée par le plus grand des hasards sur une armoire, au domicile d'une particulière, rapporte BFMTV, mardi 25 mai.

Le dessin est bel et bien daté du 22 octobre 1938 et signé de la main d'Henri Matisse. Les dimensions de ce dessin réalisé au fusain et à l'estompe sont de 65 centimètres de long sur 50 centimètres de large. Il représente Hélène Mercier, née princesse Galitzine. L'?uvre finale devait être exposée comme élément de décoration chez le milliardaire américain, dans son penthouse situé à Manhattan. Mais il avait finalement été exposé en 1948 au Philadelphia Museum of Art, lors d'une rétrospective consacrée à Henri Matisse. Et depuis il avait disparu de tous les radars artistiques.

Un trésor caché d'une valeur estimée entre 300 000 et 400 000 euros

Selon les précisions de la chaîne, ce n'est qu'en 2020 que le dessin a été retrouvé au domicile d'une particulière vivant à Manosque, après avoir été auparavant confié à une s?ur du couvent des Minimes à Mane. L'ébauche était enroulée et dormait depuis quelque temps sur le dessus d'une armoire. Le site de ventes aux enchères Barnebys précise que cette ébauche sera mise en [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles