"La matière reste fraîche" : quand le Brie de Melun se produit en circuit ultra-court

·1 min de lecture

Un circuit ultra-court pour une qualité assurée. La fromagerie de Juchy, à Lizines, en Seine-et-Marne, est la seule à faire du Brie de Melun en "monotroupeau", c'est-à-dire en n'utilisant le lait que d'un seul et même troupeau de vaches. Des bêtes qui se trouvent dans la ferme mitoyenne.

"Ici, vous avez la salle de traite. On est venus à pied, de la fromagerie", décrit Tayeb Boughari. A peine sorti du pis de la vache, le lait encore tiède est récupéré par ce maître fromager... à 200 mètres de là, de l'autre côté de la cour. "L'avantage de cette proximité, c'est que le lait ne reçoit pas d'actions mécaniques, comme au niveau des grandes entreprises où le lait est balloté d'un tuyau à un autre, d'une pompe à une autre", explique-t-il encore. "Là, la matière reste intacte, fraîche et sans traitement." 

>> Jusqu'au 24 mai, Europe 1 part à la rencontre du monde agricole en partenariat avec le Cniel

Le lait se retrouve ensuite dans une grande cuve de maturation pour quelques heures. C'est le début de sa transformation en Brie de Melun AOP (appellation d'origine protégée). Et le processus suit un cahier des charges bien précis. "On ne peut utiliser que ce type de louche ! Et on va déverser le contenu de la louche dans le moule", décrit encore Tayeb Boughari. 

"Une identité particulière"

C'est ensuite parti pour deux semaines de séchage, et au moins cinq d'affinage. Le fromage est retourné, toujours à la main, pour un résultat haut de gamme. "Une explosion de saveur intense ! Qu...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles