Mathieu Madénian tacle Francis Lalanne et les spectateurs de son concert polémique

·1 min de lecture

Mathieu Madénian continue de se frotter à tous les sujets d'actualité avec la faconde qu'on lui connait. Samedi 27 mars, sur le plateau d'On est en direct, c'est à la cérémonie des César qu'il s'est attaqué en défendant Corinne Masiero, auteure d'une intervention osée sur la scène de l'Olympia pour défendre les intermittents du spectacle. "Moi j'ai trouvé ça super", a-t-il déclaré au sujet de celle à qui il donnera la réplique dans un futur épisode de Capitaine Marleau. "On peut critiquer la forme mais le fond… Moi j'adore Corinne. Elle est entière. C'est quelqu'un qui est sincère." En revanche, l'humoriste cautionne beaucoup moins les mesures sanitaires prises par le gouvernement qui l'empêchent d'exercer correctement son métier. Alors, lorsqu'il a entendu Francis Lalanne inviter les 350 manifestants pro-libertés de Nice à faire tomber le masque et à s'embrasser, dimanche dernier, son sang n'a fait qu'un tour et l'a conduit à partager ses émotions du moment.

Sur les réseaux sociaux, Mathieu Madénian a préféré rire de cette situation, balançant une vanne bien sentie. "Moi ce qui me choque, c'est surtout d'apprendre qu'il y a encore des gens qui vont à des concerts de Francis Lalanne", s'est amusé celui que l'on retrouve actuellement dans la série Gloria sur TF1. Et ses moqueries sur le chanteur au catogan ne se sont pas arrêtées là. Il a ainsi tenu à rassurer ceux qui s'inquièteraient d'un cluster XXL puisque tous ces réfractaires seraient déjà contaminés puisqu'ils présenteraient (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO N'oubliez pas les paroles : Nagui choqué par une révélation du choriste Fabien Haimovici
Zabou Breitmann raconte les détails romantiques de sa rencontre avec son compagnon
Ariane Séguillon (Demain nous appartient) : ce surprenant lien qui l'unit à Diego El Glaoui et Iris Mittenaere
Bernard Tapie : son procès en appel aura bien lieu au mois de mai
PHOTO Lara Fabian : son cliché émouvant pour honorer la mémoire de sa maman, décédée il y a deux ans