Mathieu Faivre exclu de l'équipe de France olympique

JO 2018 – 7e du Géant ce dimanche à PyeongChang, le Français Mathieu Faivre a été exclu de l’équipe nationale de ski alpin suite à des propos pas très raccords avec l’esprit d’équipe…

7e du géant ce dimanche, Mathieu Faivre rentre en France plus vite que prévu.

Il reste encore six jours de compétition en Corée du Sud, avec notamment à venir, en ski alpin, l’épreuves par équipes, programmée samedi pour les hommes. Avec leur belle régularité depuis le début de ces Jeux Olympiques d’hiver, les Français peuvent espérer y décrocher une médaille, mais ils devront toutefois se passer des services de Mathieu Faivre, l’un de leurs meilleurs slalomeurs.

7e du géant ce dimanche, Faivre a en effet été exclu ce lundi par le staff des Bleus, suite à des propos tenus à l’issue de la course. Invité à réagir sur la belle performance d’ensemble des Français (Alexis Pinturault 3e, Thomas Fanara 5e et Victor Muffat-Jeandet 6e), le Niçois avait livré une analyse quelque peu égocentrée : “Je suis dégoûté du résultat. Si vous saviez ce que j’en ai à faire du tir groupé collectif, avait lâché le petit ami de la skieuse américaine Mikaela Shiffrin. Je suis là pour ma pomme, pour faire ma course.

“Les mots ont dépassé ma pensée”

Mathieu va rentrer en France pour raison disciplinaire car il a tenu après la course des propos qui ne sont pas dans l’esprit de l’équipe. Il n’est pas retenu pour l’épreuve par équipe“, a expliqué à l’AFP David Chastan, patron de l’équipe de France, pour expliquer la mise à l’écart du skieur. “Après ce qu’il a balancé, même si je peux comprendre sa déception, je ne voyais pas comment on pouvait conserver Mathieu dans la sélection, précise Chastan dans des propos relayés par L’Equipe. Il faut conserver une bonne dynamique d’équipe. Le ski est d’abord un sport individuel, d’accord, mais là on parle aussi d’une stratégie d’équipe, dans une discipline où on est champion du monde en titre. Mathieu va rentrer, se reposer, et se préparer pour le (prochain) géant.

Dans un message publié sur les réseaux sociaux, Faivre avait tenu à présenter ses excuses pour cette sortie pas vraiment dans l'”esprit Coubertin” : “Venant du sud, j’ai peut-être tendance à avoir le sang chaud. Les mots ont donc dépassé ma pensée. Je n’ai voulu manquer de respect à personne, j’ai été extrêmement fier de représenter mon pays et je remercie toutes les personnes qui ont rendu cela possible.