Mathieu, «Baba», et l'homophobie crasse de «Touche pas à mon poste»

Libération.fr
Cyril Hanouna, le 27 août 2009.

Jeudi soir, l'animateur a cru drôle de piéger et humilier en direct des homosexuels. On peut invoquer la liberté d'expression. On peut aussi trouver grave et lamentable de jeter en pâture à 1,5 million de téléspectateurs la vie privée d'un homme.

On s’est bien marré, hier, sur C8. Comme tous les soirs à l’heure de Touche pas à mon poste. On a ri hyper fort, sans pudeur, à s’en décrocher sa mâchoire de chroniqueur dégénéré. «Baba» Hanouna, il a fait un sacré sketch. Comme il sait le faire. Il a piégé des homos devant tout le monde et fait dire à l’un d’eux des choses au sujet de son «trou de balle». On s’est bien marré.

Le truc d’Hanouna était préparé d’avance, prémédité quoi, bien ficelé, avec une fausse annonce sur un site de petites annonces. La photo d’un baraqué torse nu : «Bonjour, Jean-José, 1 mètre 85, très sportif, super bien monté», blabla. Pour faire plus authentique, on avait ajouté un post-scriptum : «J’aime bien me faire insulter.» Oui, parce que, c’est bien connu, les pédés aiment bien «se faire insulter». Certains ont mordu à l’hameçon.

«Baba» a décroché son téléphone pour un faux speed dating en direct. Il a pris une voix efféminée et une démarche précieuse – pour faire plus authentique :
— «Allô ? Allô ui qui est là ?» (hihi)
— «C’est pour l’annonce» 
— «Oui je sais, c’est Jean-José» 
— «Oh, salut Jean-José, moi c’est Mathieu» 
— «Mathieu ?» Là le cadreur a filmé un instant Matthieu Delormeau, un régulier de TPMP souvent victime des blagues homophobes de ses collègues, pour voir s’il se sentait une nouvelle fois visé.

— «Tu fais quoi dans la vie Mathieu ?» 
— «Je suis maçon» 
— «Hmm, j’aime bien les maçons, t’as une belle truelle ?»
Le type : — «Je pourrais te passer le crépi si tu veux. Je te prendrai bien dans une bonne bétonnière.
— «Moi je suis jardinier» (haha). Hmm tu me passerais bien le râteau alors  —«Exactement, je bine également. Hmm ça m’excite. On dit souvent que j’ai un sexe en tulipe» (houhou).
— «Hmm ça doit être bien bon dans le (...)
Lire la suite sur Liberation.fr

L'Elysée assure ne pas avoir cherché à «imposer un journaliste plutôt qu'un autre»
Hulot «certain de trouver un point de rencontre» avec Philippe
Camel Bechikh Quand le FN flirte avec… l’UOIF
Législatives: 51 circonscriptions laissées sans candidat par La République en marche
Marine Le Pen tente le rebond par le Palais-Bourbon

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages