Mathématiques, évaluations, protocole sanitaire... Ce qui change en cette rentrée scolaire 2022

Une enseignante lors de la rentrée des classes dans une école primaire de l'Aisne, le 1er septembre 2015. - JACKY NAEGELEN / AFP
Une enseignante lors de la rentrée des classes dans une école primaire de l'Aisne, le 1er septembre 2015. - JACKY NAEGELEN / AFP

La rentrée, c'est déjà demain. Environ 12 millions d'élèves vont reprendre le chemin de l'école, du collège ou du lycée à partir de ce jeudi, date du début officiel de cette nouvelle année scolaire. Comme chaque année, des nouveautés sont à prévoir, aussi bien du côté des programmes que de l'organisation.

· Les maths de retour dans le tronc commun au lycée (en option)

Emmanuel Macron l'avait annoncé en juin, revenant partiellement sur une mesure de son précédent gouvernement: les maths reviennent, sous forme d'option, dans le tronc commun du lycée. En 2019, avec la réforme du baccalauréat, cette matière n'était plus enseignée que dans certaines spécialités.

Ce nouvel "enseignement scientifique et mathématique" comportera 3h30 par semaine. Il sera évalué selon les mêmes modalités que l'enseignement scientifique, avec le même coefficient et la même prise en compte dans le contrôle continu pour l'obtention du bac.

· Plus d'activité physique

Cette année, les établissements primaires devront proposer trente minutes de sport chaque jour. Ce temps s'ajoute aux heures hebdomadaires d'activité physique et sportive - les fameuses heures d'EPS - et pourra aussi être réparti sur les récréations ou les temps d'accueil périscolaire.

Cette promesse de campagne du président de la République s'inscrit dans une volonté de lutte contre la sédentarité et l'obésité.

· De nouvelles évaluations en CM1 et en quatrième

Les élèves des classes de CP, de CE1, de sixième et de seconde passent déjà des évaluations chaque année, afin de vérifier leurs acquis. Cette année, ils seront rejoints par ceux de CM1 et de 4e, dans le cadre d'une expérimentation dans certains établissements, même si on ne sait pas encore lesquels. Ces évaluations auront lieu à la mi-septembre, et porteront sur le français et les mathématiques.

Au-delà des élèves, les établissements de second degré (collège, lycée) seront eux-mêmes aussi évalués cette année. Les établissements du premier degré seront concernés à la rentrée 2023.

· Le lancement d'un "fonds d'innovation pédagogique"

Cela fait partie des mesures annoncées tout récemment: Emmanuel Macron veut créer un "fonds d'innovation pédagogique". Doté de 500 millions d'euros, il devra permettre d'accompagner les établissements qui souhaitent mettre en place des projets pédagogiques spécifiques, qu'ils soient portés par des directeurs d'établissement, des enseignants, voire des parents d'élèves.

"On y met de l'argent, au moins 500 millions d'euros, au plus près du terrain" et cela doit être "déboursé au plus vite", a déclaré le président la semaine passée.

· Un protocole sanitaire au plus bas niveau

Cette rentrée 2022 contraste enfin avec les deux précédentes, où l'épidémie de Covid-19 était encore très présente dans les esprits. Cette fois-ci, le protocole sanitaire sera à son plus bas niveau: les règles de port du masque et de distanciation sociale seront les mêmes que celles appliquées à la population générale.

Autrement dit, le port du masque est simplement "recommandé" dans les classes, mais il ne sera pas obligatoire. Pour le moment en tout cas: différents niveaux du protocole pourront être activés par territoire, en fonction de l'évolution du virus.

Article original publié sur BFMTV.com