Match serré entre Pierre Moscovici et Éric Woerth pour prendre la tête de la Cour des comptes

Qui pour remplacer Didier Migaud? L'actuel Premier président de la Cour des comptes en a terminé avec la vénérable institution et part prendre la tête de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Il laisse donc une place libre, très convoitée pour le prestige mais aussi pour le poids politique de cette juridiction financière qui puise son origine au 14ème siècle.

Occupé entre autres par Pierre Joxe ou Philippe Séguin, le poste de Premier président de la Cour des comptes est dans le viseur de deux personnalités de la vie publique : Pierre Moscovici et Eric Woerth. Ce mercredi, l'Elysée rendra public le choix du président de la République Emmanuel Macron. Un choix forcément politique. Etat des forces en présence.

Pierre Moscovici

Pourquoi ce sera lui

Député européen dès 1997, Pierre Moscovici a été deux fois ministres. D'abord ministre chargé des Affaires européennes du gouvernement Jospin (1997-2002), il a surtout été ministre de l'Economie pendant le quinquennat de François Hollande, de 2012 à 2014 avant de finalement quitter le gouvernement pour prendre la place de Commissaire européen aux affaires économiques. Le socialiste est désormais libre de tout mandat et se verrait bien prendre la robe en hermine. Atout supplémentaire, il appartient justement au corps de la Cour des comptes, depuis sa sortie de l'ENA.

Surtout, il entretient de bonnes relations avec Emmanuel Macron, "un homme qui est, aussi, un...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi