Le match Brésil-Argentine arrêté, la Fifa appelle à des sanctions

·1 min de lecture
Lionel Messi et Neymar ont tenté de raisonner les autorités sanitaires, mais le match n'a pas pu reprendre malgré toutes leurs tentatives.
Lionel Messi et Neymar ont tenté de raisonner les autorités sanitaires, mais le match n'a pas pu reprendre malgré toutes leurs tentatives.

Cinq petites minutes. C?est tout ce que les supporteurs présents dans le stade pour assister au choc Brésil-Argentine ont pu voir dimanche 5 septembre au soir. Les autorités sanitaires brésiliennes sont intervenues pour stopper la rencontre, invoquant des mensonges présumés de quatre joueurs argentins. Ils auraient enfreint le protocole sanitaire en entrant au Brésil sans mentionner un séjour récent en Angleterre, et donc sans passer par l?isolement de 14 jours imposé à tous les étrangers arrivant du Royaume-Uni. La Fifa, choquée par la tournure des événements, a « regretté » l?arrêt brutal du match et a promis qu?une « décision » disciplinaire serait prise. Contre qui et de quel ordre ? Nul ne le sait encore.

L?instance du foot, responsable de ce match qualificatif pour son Mondial 2022, a dit déplorer « les scènes précédant la suspension » de la rencontre, « qui ont empêché des millions de supporteurs de profiter d?un match entre deux des plus importantes nations de football au monde ». « Les premiers rapports officiels du match ont été envoyés à la Fifa. Ces informations seront analysées par les organes disciplinaires compétents et une décision sera prise en temps voulu », ajoute l?instance mondiale.

Quatre Argentins accusés d?avoir menti en entrant au Brésil

À la stupéfaction générale et quelques minutes après le coup d?envoi, dimanche à São Paulo, des représentants de l?agence sanitaire brésilienne Anvisa et de la police fédérale étaient entrés sur le te [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles