Masters de N'oubliez pas les paroles : Margaux se confie sur sa nouvelle vie

·1 min de lecture

Les masters de N'oubliez pas les paroles continuent. Depuis le 19 octobre dernier, Nagui a convié ses plus grands champions sur le plateau de son jeu. Au total, 32 maestros vont s'affronter pendant plusieurs semaines tels que Kévin, Cindy ou encore Margaux. Ce vendredi 30 octobre, le mari de Mélanie Page va ainsi faire ses grandes retrouvailles avec la plus grande joueuse de l'émission. Forte de ses 59 victoires, la jeune femme était repartie le 3 février dernier avec 530 000 euros de gains. Et elle va tenter de conforter son titre de plus grande maestro en affrontant Sarah, qui n'est cependant que 30ème au classement. Et cette dernière a du pain sur la planche puisque Margaux est de retour plus forte que jamais. Elle a même confié à Télé-Loisirs qu'elle avait poursuivi ses révisions ! "J’ai pas mal bossé, a-t-elle révélé. Depuis le tournoi des maestros, j’ai appris de nouvelles chansons, et j’ai revu celles que je connaissais. Au total, ça doit faire 1000 chansons (elle explose de rire). Dis comme ça, ça fait… Mais après, il suffit de zozoter et c’est foutu. Ça ne se joue à pas grand-chose".

Si elle espère bien arriver jusqu'à la finale des masters de N'oubliez pas les paroles, Margaux a également dévoilé comment l'émission avait bouleversé sa vie. "C’est assez spécial, parce que le confinement est arrivé peu après mon parcours. Ça a un peu coupé l’euphorie. Aujourd’hui, quand je fais mes courses, je suis certaine qu’il y a au moins une personne qui va venir me parler. Les gens (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Laeticia Hallyday et Jalil Lespert amoureux : première déclaration d’amour sur Instagram
Hélène Sy endeuillée : ce bel hommage de sa fille Selly qui l’a émue
Chloé Jouannet : sa petite sœur s'incruste sur son Instagram pour faire passer un message
PHOTO Carmen Electra nue sur la plage : elle dévoile son déguisement sulfureux pour Halloween
Covid-19 : la vibrante tribune de Michel Cymes contre les "charlatans", les "pessimistes" et les "rassuristes"