Masters 2020 de N'oubliez pas les paroles : que devient Lucile, la première grande Maestro du jeu de Nagui ?

·1 min de lecture

Elle était la toute première candidate à avoir dépassé les 200 000 euros de gains dans N'oubliez pas les paroles. Entre le 2 et le 22 avril 2015, Lucile, aujourd'hui âgée de 29 ans, était parvenue à devenir la première grande Maestro de l'histoire du jeu, en cumulant 28 victoires et 202 000 euros de gains. Pour ses septièmes Masters (record qu'elle partage avec Julien, 20e du classement, éliminé il y a quelques jours des Masters 2020), celle qui est désormais la 12e plus grande gagnante de l'émission s'apprête à affronter Coralie lors des seizièmes de finale, ce samedi 7 novembre 2020, dès 18h40 sur France 2. Elle nous confie son état d'esprit et son objectif avant son premier match !

Télé-Loisirs : Avec Julien, vous faite partie des plus anciens Maestros, comment vivez-vous ce statut ? Vous sentez-vous plus expérimentée ?

Lucile : C'est un peu l'inverse. A l'époque de mon passage, j'avais un peu révisé, mais pas énormément. Je m'étais vraiment appuyée sur mes connaissances. Maintenant, les candidats bossent vraiment beaucoup. Je suis obligée de travailler vraiment pour recoller au niveau actuel, parce qu'ils sont très forts.

Les téléspectateurs et l'émission gardent un rapport particulier avec vous, parce que vous en avez été la première vraie grande figure ?

J'ai beaucoup de gens qui me parlent sur les réseaux sociaux et qui me disent que je reste leur préférée, parce que j'étais la première. C'est touchant, parce que je suis vraiment bien descendue dans le classement. Ça fait (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Mask Singer : Dave révèle avoir démasqué une célébrité suite à une grosse bourde de la production ! (VIDEO)
Malaise sur le plateau des Z'amours : un couple au bord de la scène de ménage après une réponse erronée (VIDEO)
Cyril Lignac "hautain" et "froid" ? Le chef taclé dans TPMP par Magali Berdah, Benjamin Castaldi la recadre (VIDEO)
Laurent (Koh-Lanta) menacé de décapitation, il accuse la production : Denis Brogniart prend la parole
Patrick Montel espère "rester digne" lors de ses adieux dimanche dans Stade 2