Massacre de Sharon Tate : ce détail abject sur le meurtre de l'ex-femme enceinte de Roman Polanski

Le 9 août 1969 résonne encore, 53 ans plus tard, comme un jour tragique et surréaliste. A cette date précise, l'ex-femme du réalisateur Roman Polanski, l'actrice Sharon Tate, était enceinte de 8 mois. Celle-ci se trouvait dans leur villa du 10050 Cielo Drive, aux États-Unis. Roman Polanski, lui, était à Londres pour la préparation d'un tournage.

A cette époque là, le gourou et tueur en série Charles Manson sévissait, et a envoyé un groupe de fanatiques se venger à l'adresse de la villa de Roman Polanski et Sharon Tate. Il a demandé aux exécutants de le venger de Terry Melcher, ancien propriétaire des lieux et producteur de musique Terry Melcher, qui avait refusé de le signer. Le groupe avait ainsi pour mission de l'assassiner, sans savoir que ce-dernier avait en fait récemment déménagé.

Un détail sanglant découvert après le meurtre de Sharon Tate

Le groupe de fanatiques s'est alors introduit dans la villa, et y a tué tous ses occupants. Ces derniers comptaient le producteur Wojciech Frykowski et sa fiancée Abigail Folger qui se trouvaient dans le jardin, ainsi que le coiffeur des stars Jay Sebring et Sharon Tate, poignardée 16 fois en étant enceinte de 8 mois d'un petit-garçon qu'elle souhaitait appeler Paul. Ces derniers se trouvaient quant à eux dans le salon, et ont été retrouvés avec des masques blancs.

Mais un détail sanglant a plus que tout fait parler, et marqué cette tragédie. A l'aide d'une serviette imbibée du sang de la défunte (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

A 26 ans et en bonne santé, un père de famille doit se battre pour sa vie du jour au lendemain
Ils sont tranquillement chez eux lorsqu'un intrus répugnant et dangereux fait son apparition
Réveillé au petit matin en sursaut, il trouve Boris Johnson dans son salon !
Meurtre de Sharon Tate : comment la mort brutale de la femme de Roman Polanski a traumatisé Hollywood
Il se fait opérer pour une maladie chronique courante et finit défiguré à cause d'un effet secondaire terrifiant