Massacre d'Uvalde : l'Amérique fait toujours le choix des armes

Pete Luna/Uvalde Leader-News / REUTERS

La mort de 19 écoliers au Texas provoque désespoir et colère. Mais le lobby des armes ne désarme pas.

Il a osé. Osé rendre hommage aux vingt et une victimes d’Uvalde à la grand-messe annuelle de la National Rifle Association (NRA), le lobby des armes. Après chaque nom cité, une petite cloche retentit, comme à la messe. Le sermon va-t-il s’attaquer aux marchands d’armes, aux lois qui permettent de vendre un fusil d’assaut à un gars de 18 ans ? Non, Trump s’enflamme contre les démocrates , coupables de « ressortir leur vieille rengaine fatiguée », à savoir la restriction du port d’armes aux États-Unis. Sacrilège !

Lire aussi:Irma et Joe Garcia, l'hommage aux amoureux tragiques d’Uvalde

«Tout le monde sait que ça ne marche pas », lance-t-il sur le ton de l’évidence. Sa solution? Armer les profs, équiper les écoles de vitres blindées et de détecteurs de métaux, « comme les banques », et embaucher partout des gardes de sécurité présents 24 heures sur 24, armés eux aussi… Selon lui, il faut soigner le mal par le mal: faire la guerre aux fusillades grâce à… encore plus d’armes. Il y en a eu 692 l’an dernier, près de deux fois plus qu’en 2016. Trump aurait pu prôner l’union sacrée. Et même s’abstenir, par décence, de venir au congrès de la NRA trois jours après le drame. Il a préféré fustiger les intervenants qui se sont décommandés au dernier moment. Car entre Trump et la NRA, l’histoire d’amour est ancienne. Nous sommes au cœur de son électorat. Avant qu’il prenne la parole, le patron de l’organisation, Wayne LaPierre, a rappelé avec émotion comment il a très tôt soutenu Trump, « le président le plus favorable de tous les temps au second amendement ». Trump compte fermement sur lui et ses amis pour se faire réélire en 2024.

(...)
Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles