Mass Hysteria et Ultra Vomit : le métal français assure une soirée d'enfer aux Francofolies

Odile Morain

Du gros son aux Francofolies de La Rochelle avec deux groupes français hors-norme : Mass Hysteria et Ultra Vomit ont embrasé le festival. Accompagnés d’artistes en devenir avec Pogo Car Crash Control et Walnut Grove DC, ils ont littéralement fait trembler la scène de la Sirène.

Mass Hysteria : du métal à textes

Né en 1993, Mass Hysteria signe des créations métalliques dans la langue de Molière. Le groupe a joué sur pratiquement toutes les scènes de l’hexagone et dégage toujours la même énergie positive.

Guitares saturées, platines électro, la marque de fabrique des parisiens est faite d'influences multiples et variées. Depuis 20 ans, le groupe a fait sa place sur la scène métal française.

Ultra Vomit : détournement de mélodies déclaré

Détournement à outrance et autodérision de rigueur, les Nantais d'Ultra Vomit assument parfaitement leur côté déjanté. "C'est des espèces de best-off de chansons avec trois phrases répétées en boucle, c'est très condensé, on ne perd pas de temps", explique à cent à l'heure Fabien Le Floch.

Les quatre agités de la bande défendent fièrement leur fonction avec toujours le même humour. Il y a le roi Fetus au chant à la guitare et aux Imitations, l'elfe Manar à la batterie qui cumule aussi une voix de merde et un côté geek, le nain Flockos, une pure "beauté" à (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi