Masques : les stocks stratégiques de l'État

Au premier abord, l'entrepôt situé à Marolles (Marne) paraît banal. En réalité, cet immense bâtiment est sous haute surveillance. La base militaire abrite les stocks stratégiques médicaux de l'État. Sur 40 000 m2, du sol au plafond, des cartons, des blouses, des médicaments et surtout des masques sont entreposés. La réserve de masques est destinée aux soignants pour tenir plusieurs semaines. Le site en abrite aujourd'hui 700 millions, tout types confondus. Des stocks vides en début d'épidémie "En début d'année, l'entrepôt n'était absolument pas rempli comme ça. Tous ces masques sont arrivés sur les derniers six mois", précise Michel Vairon, responsable d'exploitation. Et c'est bien le problème. En début d'année, quand l'épidémie éclate, les stocks de l'État étaient quasiment vides. En janvier, la réserve contenait seulement 117 millions de masques chirurgicaux, et zéro masque FFP2. L'important stock constitué après la crise du H1N1 en 2009 n'avait en réalité pas été renouvelé par les autorités. Aujourd'hui, les livraisons s'enchaînent. Des stocks stratégiques sont répartis sur 22 entrepôts dans toute la France.