Masques, distanciation, fermetures : nouveau protocole sanitaire pour les établissements scolaires

·1 min de lecture

Lundi 1er février, un nouveau protocole sanitaire est entré en vigueur dans les établissements scolaires. Entre fermeture des classes plus prompte et définition élargie des cas contact, retour sur ce qui change pour les enfants.

Afin de lutter contre le variant britannique et après le scénario envisagé d’un allongement des vacances de février, le Ministère de l’Education nationale a publié un nouveau protocole sanitaire ce lundi 1er février. Le but ? Renforcer les mesures de précaution et freiner la diffusion du virus chez les plus jeunes enfants.Fermeture des classes de maternelle lors de l'apparition d'un cas positif, quel que soit le variantUn seul cas positif détecté parmi les enfants, et les classes fermeront. "L'apparition d'un cas confirmé parmi les élèves implique que les autres élèves de la classe soient identifiés comme contacts à risque", note le ministère dans sa "foire aux questions" mise à jour lundi. Il sera donc demandé aux élèves de la classe, considérés comme contacts à risque de "rester chez eux pendant sept jours". Cette règle vaut en cas d'infection au Covid-19 "classique" comme à ses variants.Fermeture des classes à partir du primaire lors de l'apparition d'un cas positif, s'il s'agit du variant britanniqueÀ partir de l'école élémentaire, la jauge reste inchangée. Dès trois cas positifs, l’ensemble de la classe sera considéré comme cas contacts. "Dans la circonstance où trois élèves d’une même classe (de fratries différentes) seraient positifs...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Chirurgical, FFP2, en tissu : à quel masque se fier face au variant britannique ?

Pourquoi peut-on prendre l'avion masqué alors que les théâtres restent fermés ?

De la "parenthèse libérale" aux masques contre le Covid, ces dix fables qu'on nous a racontées...et qui ont ruiné la confiance

Après les masques et les tests, la vaccination : comment font-ils pour être aussi mauvais ?

Vaccins, masques, confinement... Les 9 revirements du gouvernement sur le Covid-19