Masques chirurgicaux distribués "à tous les personnels enseignants", annonce Castex

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Le Premier ministre Jean Castex, après un Conseil des ministres à l'Elysée, Paris le 5 janvier 2022 (AFP/Ludovic MARIN)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Jean Castex
    Homme d'État et haut fonctionnaire français

Des masques chirurgicaux (FFP1) seront distribués "à tous les personnels enseignants", "d'ici la fin de ce mois", a annoncé jeudi Jean Castex en précisant attendre un avis des autorités sanitaires sur une extension de l'utilisation des masques FFP2.

"Avec le ministre de l'Education nationale nous avons décidé d'ici la fin de ce mois de fournir à tous les personnels enseignants des masques chirurgicaux", a déclaré le chef du gouvernement sur BFMTV/RMC.

Jusqu'à présent, ces personnels avaient reçu de leur administration des masques en tissu. Le ministre Jean-Michel Blanquer a indiqué lundi au Parisien en avoir fourni 160 millions depuis le début de la pandémie.

 Mais face à la propagation rapide du variant Omicron, particulièrement contagieux, un débat est né sur l'extension, aux fonctionnaires comme pour toute la population, du port du masque FFP2, plus filtrant. Mais M. Blanquer a évacué la possibilité d'en distribuer aux enseignants car "il est très difficile de faire cours avec".

Interrogé sur une généralisation du FFP2, pour l'heure principalement destiné aux soignants, M. Castex a indiqué avoir "ressaisi le Haut conseil de la santé publique qui devra nous rendre son avis vendredi".

"S'il nous dit de faire évoluer cette doctrine, nous ferons évoluer cette doctrine", a déclaré le chef du gouvernement.

VIDÉO - Rentrée scolaire sous tension face à la vague Omicron

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles