Masques à l’école : les parents font le plein à l’approche de la rentrée

Un peu pris de court, les parents se pressent dans les pharmacies afin de se procurer des masques pour leurs enfants, qui devront les porter dès l’âge de six ans à compter de la rentrée des vacances de la Toussaint. "On est à sec sur les masques chirurgicaux", indique d’ailleurs Damien Bon, pharmacien. Une mesure qui divise Les enfants, quant à eux, se passeraient bien de changement. "Ca me fait un peu transpirer donc ça ne me plait pas beaucoup", commente un jeune garçon. "Je préfère respirer vraiment à l’air libre qu’avoir quelque chose qui bloque un peu", dit une jeune écolière. Les parents sont de leur côté divisés. Pour le principal syndicat du primaire, le SNUIPP-FSU, il faut aller plus loin et "renforcer cette mesure par un allègement des groupes d’élèves dans les classes". Les masques seront à la charge des familles, sauf pour les plus défavorisées.