Trahi par l’ADN laissé sur son masque chirurgical, un braqueur arrêté

·1 min de lecture
Devant les tribunaux, le multirécidiviste plaide coupable mais les juges aixois décident de lui infliger une peine lourde de six mois ferme et douze avec sursis.

Dans la région aixoise, un voleur multirécidiviste a laissé échapper son masque au cours du braquage d’un supermarché.

Il ne s’attendait pas à pareille résistance. Le 24 août dans un Petit Casino du Jas de Bouffan en périphérie d’Aix-en-Provence, tous les clients sont munis d’un masque. Un individu s’approche d’un employé, sort son couteau et demande la caisse. Peu sensible aux menaces, l’employé oppose une fin de non recevoir et fait fuir l’individu, rapporte La Provence.

Des injures sont alors jetées en l’air, comme son masque qui retombe au sol. La police, arrivée sur place, le prélève et l’envoie à un laboratoire pour y recueillir son ADN.

Connu des services de police

Très vite, le braqueur est identifié. Il habite à Saint-Cannat et a déjà été arrêté plusieurs fois pour des faits similaires. Début novembre, il est interpellé chez lui. Les policiers retrouvent les mêmes vêtements identifiés sur les images de vidéo-surveillance. Interrogé, il reconnaît avoir participé à ce braquage.

Devant les tribunaux, le multirécidiviste plaide coupable mais les juges aixois décident de lui infliger une peine lourde de six mois ferme et douze avec sursis. L’individu a immédiatement été écroué.

Ce contenu peut également vous intéresser :