Le masque redevient nécessaire selon l'Académie de médecine, voici pourquoi

![CDATA[Shutterstock]]

"Quand le masque redevient nécessaire" : tel est le titre du dernier communiqué de l'Académie nationale de médecine, daté du 2 novembre 2022. Plus obligatoire dans la plupart des lieux depuis la fin de l'état d'urgence sanitaire, le 31 juillet dernier, il pourrait tout de même redevenir très utile cet automne et cet hiver. Voici pourquoi.

La saison 2020-2021 a été épargnée par la grippe, alors que le Covid-19 gagnait du terrain. Les autres virus d'hiver, tels que gastro-entérites ou encore bronchiolites, étaient eux aussi aux abonnés absents. Mais cela n'avait rien du hasard... C'est grâce aux gestes barrières que ces maladies ont fait profil bas. A cette époque, le lavage de mains répété, l'utilisation du gel hydroalcoolique à toutes les sauces et le port du masque dans les lieux clos étaient de rigueur.

Le retour des virus d'hiver

Mais la saison 2021-2022 a été moins clémente, avec un retour de la grippe, dont le pic a été tardif, en avril dernier. "De nombreux cas de co-infection "grippe + Covid-19" ont été notifiés dans le monde, soit avant la mise en œuvre des mesures de restriction et de distanciation, soit après la levée de ces mesures", observe l'Académie de médecine. Or, ces co-infections augmentent les risques de saturation des services hospitaliers et les risques de décès.

Alors que l'hiver 2023 approche, que les épidémies de gastro-entérites, de Covid-19, et surtout de bronchiolites sont de retour, l'Académie recommande de remettre (...)

Lire la suite sur Topsante.com

De mauvaises habitudes de sommeil pourraient-elles augmenter le risque de glaucome ?
La chanteuse Lynda Lemay souffre de la maladie de la trompe d'Eustache, de quoi s'agit-il ?
On prescrit (encore) trop d'antibiotiques aux enfants : quelles sont les conséquences pour la santé ?
Cancer du pancréas : on pourrait le diagnostiquer jusqu'à 3 ans avant
CHIFFRES COVID FRANCE. Ce 2 novembre 2022 : cas, décès, les infos du jour en direct