Dans "Mask Singer", Gilbert Montagné était caché dans l'arbre

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans
Dans

Dans "Mask Singer", l'arbre cachait Gilbert Montagné, éliminé aux portes de la finale du concours de chant masqué. (Photo: Capture écran Twitter TF1)

TÉLÉVISION - Pour la demi-finale de l’émission de chant diffusée sur TF1, quatre candidats étaient encore en lice dans “Mask Singer”, mais seulement trois d’en eux pouvaient accéder à la finale et ainsi espérer succéder à la dernière grande gagnante: Larusso.

Au terme de l’émission ce vendredi 6 mai, l’arbre a tiré sa révérence et c’est donc Gilbert Montagné qui s’est dévoilé tout sourire sous l’imposant costume végétal.

Avant de révéler son identité, le chanteur de 70 ans s’était retrouvé en ballottage face au cerf, mais le jury n’avait plus aucun doute sur la présence de l’interprète de On va s’aimer et Les Sunlights des tropiques. Et l’arbre n’a pas suffisamment convaincu le public, l’obligeant donc à se démasquer, comme Anne Roumanoff, Pierre Palmade et Sylvie Tellier avant lui.

Durant cette demi-finale, un nouveau concurrent avait fait son apparition, le temps d’une soirée: le loup. Malheureusement pour lui, son identité a été très rapidement mise à jour par le jury qui a reconnu sans la moindre hésitation Kendji Girac. Ce dernier s’est donc joint au jury pour le reste de l’émission.

La voix de gospel de Gilbert Montagné l'a trahi. (Photo: Capture écran Twitter TF1)
La voix de gospel de Gilbert Montagné l'a trahi. (Photo: Capture écran Twitter TF1)

La voix de gospel de Gilbert Montagné l'a trahi. (Photo: Capture écran Twitter TF1)

Cerf, Banane et Papillon en finale

Lors de ce nouveau prime de “Mask Singer”, les célébrités masquées ont été forcées, pour la première fois, d’utiliser leur vraie voix durant quelques secondes pour permettre au jury composé de Kev Adams, Jarry, Alessandra Sublet et Anggun d’avancer sur leur enquête.

Parmi les trois prétendants encore présents dans la compétition, le cerf a été contraint de prononcer avec sa voix non-transformée “bouboum”, le jury ayant imaginé le héros de Camping Paradis, Laurent Ournac sous le costume de grand cervidé.

Sur la piste d’une célébrité québécoise, le jury d’enquêteurs a demandé au papillon de prononcer “poutine”, afin de déceler la présence d’un accent, en vain. Quant à la banane, c’est le mot “anticonstitutionnellement” qu’elle a été contrainte d’épeler.

À voir également sur Le HuffPost: Sur le tournage de “Top Chef”, que mangent Stéphane Rotenberg et les chefs?

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles