Maryse Gildas : avec Jean-Yves Lafesse, "on a ri à en pleurer"

·1 min de lecture

Célèbre pour ses canulars téléphoniques, l'humoriste Jean-Yves Lafesse, qui souffrait de la maladie de Charcot, est décédé jeudi à Vannes à l'âge de 64 ans, a annoncé vendredi sa famille. Avant de rejoindre Canal+, c'est tout d'abord sur  Europe 1 que Jean-Yves Lafesse faisait ses gags téléphoniques. Un souvenir inoubliable pour Maryse Gildas, une des voix historiques d'Europe 1. "On l’attendait comme le messie car il ne nous disait jamais vraiment (ce qu'il allait faire)", raconte l'ancienne animatrice. "On a ri à en pleurer, tellement. J’ai beaucoup ri avec Coluche mais avec lui aussi."

>> Retrouvez Votre grand journal du soir en replay et en podcast ici

"Quelques fois, ça pouvait paraître un peu cruel"

Ce "déconneur professionnel", comme il se plaisait à le dire, aimait préserver le suspense sur ces canulars. "Il ne nous disait pas tout donc on les découvrait et on était mort de rire, du début à la fin", poursuit Maryse Gildas. Et pourtant, "quelques fois, ça pouvait paraître un peu cruel", glisse-t-elle.

Mais derrière le boute-en-train Jean-Yves Lafesse, il y avait aussi un homme, Jean-Yves Lambert de son vrai nom. "C’était quelqu’un de profond Jean-Yves, d’une gentillesse extrême, introverti je pense même", se souvient celle qui l'a côtoyé. "Mais quand il rentrait dans le personnage de Germaine Ledoux, il devenait irrésistible."

"En admiration devant Coluche"

Maryse Gildas garde aussi en mémoire la relation entre Jean-Yves Lafesse et un autre mythe de l'humour, Coluc...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles