Mary Wilson, chanteuse des Supremes, est morte à l’âge de 76 ans

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Mary Wilson en 2019.
Mary Wilson en 2019.

C'est une étoile de la musique soul qui s'est éteinte. La chanteuse américaine Mary Wilson, qui avait fondé le groupe de musique The Supremes à la fin des années 1950 avec Diana Ross et Florence Ballard, est décédée lundi 8 février dans sa maison près de Las Vegas, rapporte le New York Times. C'est son agent, Jay Schwartz, qui a annoncé la nouvelle. On ignore les causes de son décès. Un hommage public devrait lui être rendu lorsque les conditions sanitaires le permettront.

Née dans le Mississippi en 1944, Mary Wilson déménage à Detroit quelques années plus tard. C'est là qu'elle fait la connaissance de Diana Ross et Florence Ballard. La chanteuse n'est âgée que de 15 ans lorsqu'elles fondent ensemble le groupe The Supremes, qui deviendra emblématique du label Motown. Parmi les chansons emblématiques du groupe The Supremes, on trouve notamment « Where Did Our Love Go ? », « You Can't Hurry Love », « Baby Love », « Come See About Me » et « Stop ». Le trio s'est taillé une place à part dans la légende de la musique américaine, malgré sa dissolution en 1977. Mary Wilson avait ensuite poursuivi une carrière solo.

Deux jours avant sa mort, samedi 6 février, la chanteuse avait publié une vidéo sur sa chaîne YouTube. Elle y annonçait une collaboration avec Universal Music et la sortie d'un album, baptisé Red Hot et composé de chansons inédites, enregistrées dans les années 1970.

« Une pionnière »

Berry Gordon, le fondateur du label Motown a réagi à la disparition dans [...] Lire la suite