Marvin Martin : le demi-frère du footballeur meurt après un contrôle de police qui dégénère

C'est un véritable drame pour Marvin Martin et sa famille. Le footballeur de 31 ans, joueur de Chambly (Ligue 2) et ex-international français, a perdu son demi-frère, Cédric Chouviat, décédé d'un arrêt cardiaque dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 janvier à l’hôpital Georges-Pompidou à Paris. Ce livreur de 42 ans, ancien agent de joueurs de foot et père de cinq enfants, a perdu la vie à la suite d'un contrôle de police qui aurait mal tourné.

Un contrôle de police qui tourne mal

Selon Le Parisien, l'intervention se déroule vendredi 3 janvier. Cédric Chouviat est arrêté par une patrouille alors qu’il circule sur son scooter avec un téléphone à la main, au niveau du quai Branly à Paris. Mais les choses dégénèrent rapidement... Le ton monte, les insultes pleuvent et le demi-frère de Marvin Martin cherche à filmer la scène. Un agent repousse alors le quadragénaire, qui finit par être menotté, toujours d'après nos confrères.

Mais, quelques instants après lui avoir passé les menottes aux poignets, les fonctionnaires s'aperçoivent que le visage de l'homme vire au bleu. Il est en plein malaise cardiaque. Les policiers commencent alors un massage cardiaque en attendant l'arrivée des secours. Entre la vie et la mort, Cédric Chouviat est conduit à l'hôpital Georges-Pompidou. Le lendemain, aux alentours de 3h30 du matin, il finit malheureusement par succomber.

Un appel à témoins lancé, l'IGPN saisie

Si Cédric Chouviat souffrait d’hypertension artérielle, il n'avait pourtant aucun antécédent

Retrouvez cet article sur Télé 2 semaines

Magnum (TF1) : moustache, partenaire féminine… Les différences sont nombreuses avec la série culte
Environnement : Capital, Maison à vendre... les émissions de M6 se mettent au vert le temps d'une semaine spéciale
C à vous : Franck Dubosc brutalement interrompu en plein direct (VIDEO)
Télématin : Laurent Bignolas interrompt brusquement la météo de Nathalie Rihouet (VIDEO)
TPMP : l'arrivée d'Ayem Nour et le nouveau rôle de Maxime Guény inquiètent les fanzouzes