Martinique : les yoles, bateaux emblématiques de l'île, en lice pour entrer au patrimoine de l'UNESCO

Des points de couleurs dans une eau turquoise : il s'agit des yoles, bateaux typiques de la Martinique, destinés à l'origine aux marins pêcheurs puis devenus un sport d'équipe. Ainsi, onze hommes en moyenne s'avancent sur de grandes perches en bois pour faire contrepoids aux voiles ; un jeu d'équilibriste, propre à une embarcation légère, sans dérive ni gouvernail. Une embarcation en lice pour entrer au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO. Un élément essentiel du patrimoine martiniquais "Il y aura un intérêt touristique et économique à venir en Martinique pour voir ce sport", estime Jean Trudo, membre du comité de pilotage de la candidature de la voile de Martinique à l'UNESCO. Chaque été, le tour de la Martinique des yoles rondes, une course de plusieurs jours, est suivi par des milliers de personnes sur l'île. Plus qu'un sport, pour certains, il s'agit d'une culture.