Martinique : les récifs coralliens menacés par une bactérie mortelle

Les coraux forment un bouclier naturel qui protège les côtes de la houle. Mais en Martinique, ils ne sont plus rouges ou jaunes. Ils sont recouverts de taches blanches. Depuis octobre dernier, à cause du réchauffement climatique et de la pollution, une bactérie a infecté la moitié des espèces de corail. "On a repéré au niveau d’un site de plongée qui s’appelle les sources chaudes, où il y a vraiment des taches qui ressortent par rapport à d’autres sites", indique Sacha Bertola, président d’un club de plongée. Un remède trop coûteux D’ici quelques années, cette bactérie pourrait détruire le massif corallien sur la côte caraïbe. Seul remède, un antibiotique à appliquer sous forme de pâte sur toute la surface malade. Une opération trop compliquée et trop coûteuse à mettre en place. "Cela nécessiterait une intervention humaine énorme en temps, qui n’est pas du tout envisageable à l’échelle d’un territoire comme la Martinique", indique Jean-Philippe Maréchal, biologiste marin.