Tirs sur les forces de l’ordre en Martinique : une enquête ouverte

·1 min de lecture
Une voiture brûlée dans les rues de Fort-de-France, en Martinique, à la suite de manifestations anti-Covid.
Une voiture brûlée dans les rues de Fort-de-France, en Martinique, à la suite de manifestations anti-Covid.

La situation s?envenime en Martinique. Dans la nuit de lundi à mardi 23 novembre, dans un quartier populaire de Fort-de-France, les forces de l?ordre et les pompiers ont été la cible de tirs d?armes à feu à plusieurs reprises. Aucun blessé n?est à déplorer. D?importants barrages bloquaient mardi, comme la veille, les principaux axes routiers de l?île antillaise.

Le parquet de Fort-de-France a ouvert une enquête. Une procédure pour tentative de meurtre sur personnes dépositaires de l?autorité publique a été ouverte et les investigations sont confiées à la police judiciaire. Ces blocages s?inscrivent dans le cadre de l?appel à la grève générale lancé par 17 organisations syndicales aux revendications variées, parmi lesquelles on compte la fin de l?obligation vaccinale et des suspensions pour les soignants, mais aussi la hausse des salaires et des minima sociaux ainsi que la baisse des prix des carburants et du gaz.

À LIRE AUSSIViolences en Guadeloupe : une colère qui dépasse le cadre sanitaire

Des rues en feu

Les forces de l?ordre ainsi que des pompiers ont été visés par des tirs d?armes à feu et des jets de projectile alors qu?elles intervenaient sur des feux de poubelles allumés sur la voie publique dans le quartier de Sainte-Thérèse à Fort-de-France. « Nous sommes intervenus sur des feux de poubelles à Sainte-Thérèse vers 23 h 30 en appui des pompiers. Nous avons reçu des projectiles. D?autres feux de poubelles et de véhicules ont été allumés vers 1 h 45 [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles