La Martinique a un nouveau drapeau, voici sa signification

A photograph shows an aerial view of the bay of Fort-de-France on the French Caribbean island of Martinique, on June 15, 2022. (Photo by STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)
STEPHANE DE SAKUTIN / AFP A photograph shows an aerial view of the bay of Fort-de-France on the French Caribbean island of Martinique, on June 15, 2022. (Photo by STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Le département français d’outre-mer met fin à un processus entamé depuis 2019. Il se dote aussi d’un nouvel hymne.

MARTINIQUE - La Martinique va connaître un tournant dans son histoire, avec un nouveau drapeau et un nouvel hymne. Du 2 au 13 janvier, 37 000 Martiniquais ont en effet participé à une consultation populaire organisée par la Collectivité territoriale de la Martinique (CTM) lancée choisir un drapeau officiel pour les manifestations sportives et culturelles.

Le grand gagnant – avec 73 % des suffrages – a été annoncé lundi 16 janvier : il s’agit du drapeau rouge-vert-noir avec un colibri en son centre.

L’hymne vainqueur, après avoir récolté 54 % des voix, est pour sa part intitulé Ansanm.


Des couleurs contestées

Les couleurs rouge-vert-noir du drapeau « sont très importantes pour nous, elles sont ancrées dans notre conscience à la fois personnelle et collective », a commenté Michelle Monrose, présidente de la commission de la Collectivité territoriale de la Martinique destinée à la sélection du drapeau et de l’hymne. Elle détaille le symbole de chaque couleur : le rouge est associé à la vie et à la liberté, le vert à la nature et à la fertilité, et le noir « rend hommage à tous ceux qui ont été bafoués ».

Les couleurs rouge-vert-noir étaient apparues en Martinique pour la première fois il y a 60 ans, sous l’égide de l’Organisation de la jeunesse anticolonialiste de Martinique. Loin de faire l’unanimité, elles étaient considérées par certains comme étant trop associées aux mouvements indépendantistes, rappelle Le Parisien.

En 2019, le conseil exécutif de la Collectivité territoriale de Martinique avait déjà sélectionné un drapeau, aux couleurs vert-bleu-blanc baptisé Ipséité, via un concours, mais ce choix avait été annulé par décision de justice en novembre 2021. Le tribunal administratif avait en effet estimé que ce choix ne devait pas être uniquement celui du président de la CTM, mais de son assemblée, donc du peuple martiniquais.

VIDÉO - Epidémies : "Une semaine de tous les dangers", selon le ministre Braun

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi

undefined

Mario Ferri, l’envahisseur de terrain au drapeau LGBT+, laissé libre

undefinedundefined

Mondial : la fédération US supprime des posts où elle avait effacé le symbole Allah du drapeau de l’Iran

undefined