Martinique : à la découverte de la Montagne Pelée, volcan magnifique et capricieux

La Montagne Pelée, souvent emmitouflée dans les nuages, ne se laisse deviner que par intermittence. La progression vers son sommet est lente et difficile, mais les randonneurs qui gravissent ce volcan toujours actif et sous surveillance depuis un mois sont déjà sous le charme. "Ma première impression ? Magnifique, grandiose, vertigineux", s'enthousiasme une randonneuse. Un volcan "pudique" Pour le guide, qui connaît bien la montagne, "la Pelée" réserve bien des surprises. "C'est une dame qui est très capricieuse. Quelques fois, au loin, on la voit à découvert et on se dit 'tiens, je vais y aller'. Mais, le temps qu'on y arrive, elle se recouvre. Elle fait preuve d'une certaine pudeur", sourit Gilles Vicrobek, membre du comité de la randonnée pédestre de la Martinique. Ce jour-là, le vent est de la partie. Les rafales balayent les brumes et chassent les nuages. Sur un ciel devenu bleu, les contours du volcan, qui pourrait bien figurer prochainement au patrimoine mondial de l'Unesco, se font plus précis.