Martinez souhaite qu'une femme «arrive le plus rapidement possible» à la tête de la CGT

© LUDOVIC MARIN / AFP

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez a affirmé mercredi sur France Info souhaiter qu'une femme arrive à la tête de la CGT "le plus rapidement possible", alors qu'un Congrès de l'organisation est prévu en mars 2023. "Je souhaite que cela arrive le plus rapidement possible", a répondu Philippe Martinez interrogé sur le sujet.

 

LIRE AUSSI - Tensions en interne à la CGT : le syndicat veut refaire de la politique... et ça secoue

"Franchir un nouveau cap"

"La CGT a été la première organisation - et d'ailleurs est toujours la seule - à avoir la parité dans son organe de direction, cela fait maintenant plus de 25 ans. Mais il faut franchir un nouveau cap, parce que si on veut que les femmes prennent des responsabilités à tous les niveaux d'ailleurs (...) il faut des signes comme cela", a-t-il expliqué. "C'est un nouveau cap à franchir pour la CGT de reconnaître et de donner la place qu'elles méritent aux femmes comme dirigeantes, et il y a de très grandes dirigeantes à la CGT", a-t-il insisté.

La CGT tient son 53e Congrès du 27 au 31 mars 2023 à Clermont-Ferrand. Philippe Martinez n'a pas encore dit s'il se représenterait. Parmi celles qui pourraient lui succéder sont parfois citées Céline Verzeletti et Sophie Binet, toutes deux dirigeantes confédérales du deuxième syndicat français.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles