Avec Martin Fourcade en Cerdagne, là où la montagne aime toutes les saisons

·1 min de lecture

Il venait skier là enfant avec son grand frère Simon. Mais en cette journée d'automne, avant les premiers flocons de la saison, Martin Fourcade a troqué ses spatules contre un VTT à assistance électrique. Au pied du Puigmal, sommet des Pyrénées-Orientales culminant à 2 911 mètres, le quintuple champion olympique de biathlon a dévalé une piste rouge à travers la forêt. Il n'a pu s'empêcher de tenter un "bunny", petit saut en levant la roue avant. "Je pensais m'ennuyer en VTT électrique, sans assez d'effort, mais ça permet de se lancer des défis différents!", s'amuse le néoretraité de 32 ans.

Martin Fourcade est un enfant du pays. Il a grandi à Llagonne, à une quinzaine de kilomètres de là, puis affûté son talent à Font-Romeu, sur le versant d'en face. Sur cette terre de Cerdagne, plaine d'altitude le long de la frontière franco - espagnole, la station du Puigmal a fermé en 2013 après trois hivers sans neige. Ses installations restent debout, mais plus aucun télésiège ne s'y balance. Si le maire d'Err, Isidore Peyrato, ne désespère pas de les voir fonctionner de nouveau un jour, le site connaît son premier automne comme station pilote de la "montagne quatre saisons", opération visant à faire vivre les massifs à l'année.

Le Puigmal, "à contre-courant du tourisme de masse"

Ça tombe bien, la montagne a été le gros succès de cet été. Les Français sont montés prendre de la hauteur, au frais et loin de la foule : la fréquentation a progressé de 3,7% pour atteindre 62 % de taux d'occu...


Lire la suite sur LeJDD