Marseille : Les voitures les plus polluantes chassées de la zone à faible émission en septembre 2022

·2 min de lecture

INFO « 20 MINUTES » - Initialement prévue pour décembre 2021, la mise en place d'une zone à faible émission à Marseille est finalement annoncée pour septembre 2022

La naissance de ce projet, dont les Marseillais entendent parler depuis des années, semble toute proche. Selon nos informations, à la rentrée 2022, les voitures les plus polluantes de Marseille ne pourront plus circuler dans une vaste zone de 19,5 km² de la deuxième ville de France, dont l’essentiel de son hypercentre, conformément aux dispositions gouvernementales. 20 Minutes fait le point sur l’installation de cette zone à faible émission, dite aussi ZFE, dessinée par la métropole ​d’Aix-Marseille et qui concernerait, à terme, pas moins de 300.000 Marseillais.

C’est quoi déjà une ZFE ?

Le projet de Zone à faibles émissions vise à restreindre la circulation dans les grandes agglomérations aux véhicules jugés les plus polluants. Quatre ZFE existent déjà en France, dans la métropole Lyon, Grenoble, Ville de Paris et Grand Paris. La récente loi Climat et résilience prévoit l’extension de ce dispositif à toutes les agglomérations de plus de 150.000 habitants d’ici à 2025. Contacté par 20 Minutes, le ministère de la Transition écologique et solidaire confirme que le décret d’application pour ces villes sera pris « dans quelques semaines ». A Marseille, un périmètre a été arrêté dès 2019, avec 19 km² recouvrant le cœur de la cité phoc(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Marseille : Quelle dynamique démographique pour la ville et ses environs ?
Marseille : Une femme reconnaît le meurtre de son ancien compagnon dans les quartiers Nord
Coronavirus à Marseille : Y a-t-il vraiment 200 cas de Covid-19 au lycée Saint-Exupéry, le plus grand de la ville ?
100% Lille : Le match à Marseille et le départ possible de Botman au menu de notre podcast
Marseille : Les 35 heures pour tous les fonctionnaires, vraiment ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles