Marseille : trois hommes accusés d’avoir violé une ado de 13 ans en pleine rue

·2 min de lecture
Une jeune femme aurait été violée par trois hommes en pleine rue à Marseille

Dans la nuit du 8 au 9 août, une jeune fille de 13 ans aurait été violée par trois hommes âgés de 18 à 24 ans. Ils ont tous les trois été arrêtés.

Soirée cauchemardesque dans le 13ème arrondissement de Marseille, dans la nuit du 8 au 9 août. Une jeune fille de 13 ans aurait en effet été violée en pleine rue par trois hommes âgés de 18 à 24 ans, rapporte le site Actu17. Ces derniers ont été rapidement identifiés et arrêtés par les policiers de la compagnie départementale d’intervention (CDI). Ils attendent leur jugement derrière les barreaux.

Les faits auraient eu lieu dans la nuit, alors que l’adolescente marchait en direction de son foyer d’hébergement. Elle aurait croisé les trois hommes et leur aurait demandé une cigarette. En comprenant qu’elle se déplaçait seule, ces derniers auraient commencé à se montrer pressants, puis menaçants, avant de l’emmener dans une ruelle pour la violer l’un après l’autre. Ils l’auraient ensuite menacée de représailles si elle les dénonçait, l’auraient prise en photo et l’auraient abandonnée là.

Trois ADN identifiés

La jeune victime a heureusement eu le courage de porter plainte, assistée par une des éducatrices de son foyer. Grâce à son témoignage, les policiers ont pu mener une enquête de proximité efficace auprès des voisins et grâce aux images de surveillance vidéo. Ils ont ainsi arrêté un premier homme de 18 ans, puis les deux autres suspects de 19 et 24 ans. Le premier a minimisé les faits tandis que les deux autres les ont niés. Des versions qui devraient avoir du mal à tenir face à la justice puisque leurs trois ADN ont été retrouvés dans du sperme sur les vêtements de la victime. Ils ont tous les trois été incarcérés après avoir été présentés au juge d’instruction.

Ce contenu peut également vous intéresser

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles