Marseille : un rapport de la Commission européenne accable la ville pour son insécurité

Une longue étude de la Commission européenne, publiée lundi 19 février, met en lumière les nombreux défauts que les habitants de Marseille reprochent à leur ville. Au moins 839 riverains ont été sondés dans 83 villes du Vieux Continent dans le but d'évaluer les qualités de vie au sein de celles-ci. La préfecture des Bouches-du-Rhône se classe alors dans le top 3 de deux catégories peu glorieuses : l'insécurité et le manque de propreté.

Avec seulement 43% des personnes interrogées se sentant sereines en marchant dans les rues marseillaises la nuit, la cité phocéenne est la troisième moins sûre d’Europe, derrière Rome et Athènes. A contrario, Copenhague, capitale du Danemark, est celle qui se hisse tout en haut de ce classement. De la même façon, 82% des sondés à Bordeaux, meilleure ville française examinée sur ce point, n’ont aucune crainte à marcher dehors pendant la nuit. On constate 51% à Paris et 71% à Strasbourg.

Perçue comme une ville corrompue

Marseille se place également troisième au niveau des communes où le jugement sur la propreté est le plus négatif. Il n’y a que 22% des habitants interrogés qui s’estiment satisfaits par la salubrité et l'hygiène. Là encore, Rome est devant avec 11%, tandis que Palerme, autre ville italienne, est en tête avec seulement 6%. Paris, en huitième position, se démarque avec 36% de riverains satisfaits.

La ville du sud de la France peut se réjouir d’être en neuvième position des communes où les habitants marchent le plus. Un point ...


Lire la suite sur LeJDD