Marseille : des producteurs accusés de «francisation» de fruits et légumes achetés à l'étranger

© BORIS HORVAT / AFP

Des fruits et légumes présentés comme "Made in France" par des producteurs incapables d'en justifier la provenance : suite à un contrôle sur un marché de Marseille, sept procédures judiciaires doivent être ouvertes pour pratiques trompeuses, a indiqué mardi la préfecture des Bouches-du-Rhône .

Sept procédures pénales ouvertes

Lors d'un contrôle inopiné d'agents de la concurrence et de la répression des fraudes sur un marché entre producteurs de Marseille, des vendeurs, "sans doute en difficulté pour justifier l'origine des produits, ont délibérément abandonné leur marchandise" sur place, a détaillé la préfecture dans un communiqué.

Au total, quelque 4,5 tonnes de tomates, courgettes, poivrons et autres fruits et légumes provenant vraisemblablement de l'étranger, bien que présentés comme "fabriqués en France" ont été délaissés et seront redistribués dans le circuit de l'aide alimentaire. Sept procédures pénales vont être établies et transmises au parquet afin de poursuivre les auteurs de cette fraude à la "francisation".

Deux pratiques commerciales trompeuses révélées

C'est à 2h du matin ce mardi que les enquêteurs ont commencé l'opération de contrôle sur un marché entre professionnels spécialisés dans la vente de fruits et légumes, dans le 14e arrondissement de Marseille. L'opération visait à vérifier la provenance de la marchandise présente sur l'un des plus gros marchés entre producteurs de France dans lequel peuvent se fournir des revendeurs, qui réaliseront ensuite la vente...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles