Marseille : les pompiers traquent le Covid-19 dans les eaux usées

Devant un Ehpad des quartiers nord de Marseille (Bouches-du-Rhône), les pompiers traquent des résidus de Covid-19 dans les égouts. Après avoir fait un prélèvement, ils l’envoient en laboratoire et reçoivent les résultats sous 6 heures. "Si c’est positif, nous on peut l’interpréter comme au moins une personne sur 100 dans ce bâtiment est positive, ça va pouvoir permettre de mettre en place une campagne de dépistage et d’éviter les clusters au sien des établissements", explique Younes Lazrak, directeur général d’un laboratoire. Une carte des contaminations Les échantillons d’eau usée qui arrivent en laboratoire montrent une concentration de plus en plus forte du virus, y compris des variants, ces dernières semaines à Marseille, notamment dans les Ehpad. Entre 9 et 15% des prélèvements fait dans les Ehpad ressortent positifs. Les eaux usées dessinent une carte du coronavirus à Marseille. "On part du centre-ville et on arrive dans une zone où il y a un habitat assez défavorisé, avec une forte densité de population", analyse le contre-amiral Patrick Augier, chef du bataillon des marins pompiers de Marseille.