Marseille : une pollution historique au chrome inquiète les riverains

L'Oeil du 20 heures

Dans le Nord de Marseille, l’ancien quartier ouvrier de Saint-Louis. Christophe Barcello y arrose les légumes de son jardin depuis toujours, grâce à l’eau de son puits, qui descend à 40 mètres de profondeur. Des fraises, de la menthe, des raisins et des légumes qu'ils ont consommés pendant des années en famille.

Il a décidé d'arrêter d’utiliser cette eau il y a quelques mois, quand il découvre sa couleur jaune, en remplissant un sceau "Quand on voit la couleur jaune comme ça, c'est vrai que ça fait peur".

Une eau contaminée au chrome VI, substance cancérogène


Cette eau, non potable, utilisée par les habitants pour arroser les plantes et remplir leur piscine est contaminée au chrome 6, produit cancérogène. En octobre dernier, tout le quartier reçoit une lettre de la préfecture qui interdit l’utilisation des puits, et de leurs eaux souterraines. “S'il y a un risque, il y a mise en danger", s'inquiète l'habitant. "C'est un dysfonctionnement qui n'est pas normal”.

La pollution est historique

Alors d’où vient ce Chrome VI ? D'une usine de traitement des métaux, située au milieu des habitations. Tout commence en 2013 après la fuite d’une cuve que l’entreprise dit avoir colmatée. Mais énormément de chrome s’est répandu dans le sol, on en (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi