Marseille : pour ​une opération "casque bleu électoral" afin de protéger la démocratie

*

Depuis l’ouverture de l’urne de pandore avec l’affaire des procurations douteuses effectuées par les équipes de Martine Vassal, candidate LR à la mairie de Marseille, pas un jour ne passe sans que ne sorte un nouvel élément sur ce qui pourrait s’avérer être une terrible tentative de rançonner la démocratie dans la deuxième ville de France. Dans le 6e secteur, les derniers soupçons se portent désormais sur des procurations effectuées à l’insu de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ! Des gens vulnérables qui n’ont plus toute leur tête.

Lire aussi Info Marianne - Marseille : malgré la loi, deux candidates LR proposent des "procurations simplifiées" sans signature

De l’aveu même d’Yves Moraine, maire du 4e secteur, conseiller départemental et proche lieutenant de Martine Vassal, les procurations douteuses continuent. C’est en tout cas ce que l’on comprend à la lecture d’un message envoyé à ses colistiers dévoilé par Libération.

La procuration en masse deviendrait-elle le seul espoir d’une candidate dépassée par son ambition ? Le Printemps Marseillais (la liste d’union des gauches) en aurait dénombré près de 5.000 incomplètes. Or ces milliers de procurations, qui les a apportées à la mairie ? Qui sont-ils ces mandants ? Des militants purs et durs ? On se souvient pourtant des salles vides à Marseille lors des meetings LR avant le premier tour.

Lire la suite