Marseille, maladroit au but

SO FOOT
·1 min de lecture

N'en déplaise aux amoureux du catenaccio, pour espérer remporter un match, le plus simple reste tout de même de frapper au but. Un message que l'Olympique de Marseille avait très bien compris en première période, tentant pas moins de 8 tirs. Soit son plus haut total sur une première période de Ligue des champions depuis le 13 septembre 2011 et un match sur la pelouse de... l'Olympiakos. Entre-temps, les Olympiens ont enchaîné 15 rencontres de C1 dans lesquelles ils n'ont jamais fait mieux que ce mercredi soir. Problème, les hommes d'André Villas-Boas ne sont pas revenus des vestiaires avec les mêmes ambitions, puisque après le face-à-face avec José Sa perdu par Dario Benedetto (46e), l'OM n'a plus tenté le moindre tir. Même pas une ogive qui part en tribunes ou une frappe contrée par un défenseur. Rien.

Dario kart


Étonnamment, une fois le match digéré, la statistique la plus… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com