Marseille: l'opération "port mort" bloque marchandises et passagers 

1 / 2

Marseille: l'opération "port mort" bloque marchandises et passagers 

Marchandises et passagers devront rester à quai. Opposés à la réforme des retraites, les dockers CGT et travailleurs de la réparation navale du port de Marseille bloquent par intermittence les navires depuis le 10 janvier. 

Mercredi, le bateau qui devait partir à 12h00 à destination d'Alger a été annulé bloquant près de 450 véhicules et plus de 900 passagers. Selon les autorités du port de Marseille, le navire partira au plus tôt samedi. La police est intervenue mercredi pour fluidifier la circulation. Un autre bateau de la compagnie qui devait partir ce jeudi à 12h00 pour Skikda en Algérie a aussi été annulé et reprogrammé vendredi.

Conflit entre les compagnies La Méridionale et Corsica Linea 

Les marins de l'intersyndicale STC-CFTC de La Méridionale, qui protestent eux contre l'éviction actuelle de leur compagnie les dessertes entre le continent et la Corse dans le cadre de la délégation de service public (DSP) paralysent depuis lundi les navires de la Corsica Linea sur le port de Marseille. 

Dans le cadre de la DSP précédente, qui courait jusqu'à la fin 2019, les compagnies La Méridionale et Corsica Linea se partageaient les cinq dessertes entre Marseille et les ports corses d'Ajaccio, Bastia, L'Île Rousse, Porto-Vecchio et Propriano.

Face à l'ampleur du mouvement, la plupart des départs de navires depuis Marseille vers la Corse mais aussi à destination du Maghreb ont été annulés cette semaine. Après avoir supprimé ses...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi