Marseille : l'inquiétude des habitants après le carnaval sauvage

À Marseille (Bouches-du-Rhône), lundi 22 mars, au lendemain du carnaval interdit, l'heure est au nettoyage. Des équipements de la voie publique ont été vandalisés, les habitants sont consternés. "C'est honteux de voir ce qu'il se passe, les gens ne savent pas s'amuser", témoigne un riverain. "Je trouve ça inadmissible, c'est assez étonnant on a l'impression d'être dans un pays en guerre, je suis très surprise", confie une passante. Gestes barrières délaissés Lundi 21 mars, plus de 6 000 personnes ont défilé à Marseille dans un carnaval illégal. Le port du masque et les gestes barrières ont souvent été délaissés. Les riverains s'inquiètent : "on va encore être confinés !" témoigne un passant en colère. Michèle Rubirola, ajointe à la santé et à la ville de Marseille, appelle toutes les personnes qui ont participé au carnaval à se faire dépister.