A Marseille, l'enquête sur la disparition Mélodie, 34 ans, bascule en «enlèvement et séquestration»

Mélodie Mendes da Silva, esthéticienne de 34 ans, mère de deux enfants, n'a plus donné signe de vie depuis le 3 novembre.

L'enquête pour "disparition inquiétante" ouverte après la disparition d'une mère de famille de 34 ans qui avait quitté son logement début novembre sans plus donner aucune nouvelle a été requalifiée vendredi pour "enlèvement et séquestration", a apprisl'AFP samedi auprès du parquet.

Elle est conduite par une juge d'instruction, dans le cadre d'une information judiciaire ouverte depuis mardi, a précisé à l'AFP le procureur de la République de Marseille, Nicolas Bessone.

Mélodie Mendes da Silva, esthéticienne de 34 ans, mère de deux enfants, avait quitté son logement situé dans le centre de Marseille le vendredi 3 novembre en fin d'après-midi et elle n'a plus donné aucun signe de vie auprès de sa famille depuis. Sa disparition avait été signalée par son compagnon trois jours plus tard, le 6 novembre, a précisé M. Bessone.

« Mes enfants me font tenir»

Concernant l'enquête, "au bout d'un moment, on aimerait au moins en savoir un peu plus. C'est mes enfants qui me font tenir, c'est là où je prends mes ressources", a déclaré Pearl, son compagnon, sur BFMTV samedi, alors qu'il participait à une marche pour la disparue samedi dans le centre-ville de Marseille.

Les manifestants se sont arrêtés devant l'hôtel de police avec, imprimé sur leurs tee-shirts, l'avis de recherche placardé depuis plusieurs jours dans les rues et le métro de la deuxième ville de France.

Mélodie a quitté son domicile en claquettes

Selon cet avis, Mélodie Mendes da Silva, 1,75 m, était vêtue de noir et ...

Retrouvez cet article sur ParisMatch

VIDÉO - Prise d'otage d'un père de famille sur l'aéroport de Hambourg