Marseille : des jeunes interceptent un homme qui tentait d'enlever une petite fille

·2 min de lecture
L'incident s'est déroulé dans les quartiers Nord de Marseille

Le groupe d'amis a réussi à bloquer l'individu sans violence en attendant l'arrivée de la police, prévenue par leurs soins.

Leur bon réflexe a peut-être permis d'éviter le pire. Un homme a été placé en garde à vue ce mardi à Marseille (Bouches-du-Rhône), pour des soupçons de tentative d'enlèvement sur une fillette, suite à l'intervention providentielle d'un groupe de jeunes résidant dans le quartier de Frais-Vallon, dans le nord de la cité phocéenne.

Comme le rapporte La Provence, ces derniers se trouvaient sur une place à proximité d'une station de métro lorsqu'ils ont assisté à une scène alarmante. "À cet endroit, il y a un camp de Roumains. On observe les gosses passer à longueur de journée", explique un membre du groupe d'amis, prénommé Mohamed et cité par le quotidien régional.

Une intervention maîtrisée

"Mais ce soir-là, on a vu une petite de maxi 12 ans venir en courant et dire à sa mère, qui était à dix mètres de nous, comme quoi un monsieur avait voulu l'acheter et la prendre pour 10 euros, poursuit le jeune Marseillais, éducateur sportif de profession. La dame était affolée. Elle est venue nous voir pour nous dire qu'il y a un homme dangereux, qui était déjà venu dans le quartier, et qui essaye d'enlever sa fille."

Quelques instants plus tard, les amis aperçoivent au loin l'individu en question, reconnu par la mère de la fillette. "Dès qu'il a vu qu'on le regardait, il est parti en sprintant, raconte Mohamed. On a compris que la femme disait la vérité et l'un de nous, Sabri, est parti à sa poursuite. Il est parvenu à le rattraper. De là, on l'a tous entouré et on l'a bloqué au bord de la route après avoir appelé la police."

Le suspect "déjà connu pour des agressions sexuelles sur mineures"

En attendant l'arrivée des forces de l'ordre, l'individu, âgé d'une soixantaine d'années, tente maladroitement de se disculper. "Il nous a dit qu'il sortait du métro et allait juste à Brico Dépôt, indique Mohamed. Mais c'est un mensonge, car quand on sort du métro, le magasin est directement à gauche des escalators. Lui allait de l'autre côté, vers la voie rapide... Le seul doute, c'est s'il voulait payer la petite pour la toucher ou pour la voler."

La question est désormais l'affaire de la police, qui a ensuite interpellé et placé en garde à vue le suspect. "Il est déjà connu pour des agressions sexuelles sur mineures, révèle une source proche de l'enquête, citée par La Provence. Nous l'interrogeons. Il est tôt pour en dire plus." Selon le quotidien régional, une décision devait en tout cas être prise ce jeudi au sujet de possibles suites judiciaires.

Ce contenu peut aussi vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles