Marseille : un jeune policier se suicide avec son arme de service

A Marseille, un jeune policier de 20 ans s'est suicidé avec son arme de service lundi soir

Un jeune policier de 20 ans s'est suicidé avec son arme de service lundi soir dans le commissariat central de Noailles à Marseille. Il venait de réussir le concours de gardien de la paix.

La police marseillaise est sous le choc et en deuil depuis lundi soir et le suicide d'un jeune adjoint de sécurité de 20 ans, dans le commissariat de Noailles. Le garçon, qui venait tout juste de réussir le concours de gardien de la paix, a en effet mis subitement fin à ses jours dans les vestiaires du commissariat, avec son arme de service, rapporte France Bleu.

Sur Twitter, la police nationale des Bouches-du-Rhône a fait part de son "immense tristesse" suite à la disparition tragique du jeune homme. Ce suicide est le deuxième suicide enregistré en 24 heures dans les rangs de la police nationale, après celui d'un adjoint de sécurité de 24 ans à Rouen.

En juin, deux autres policiers ont commis l'irréparable, à Chambéry et à Paris, ce qui porterait pour l'instant à 19 le nombre de suicides dans la police en 2020. L'an dernier, 59 policiers ont mis fin à leurs jours en France, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur.

Ce contenu peut également vous intéresser :