A Marseille, Hamon accuse la «chimère» Macron

Libération.fr
Meeting de Benoît Hamon au parc Chanot à Marseille, le 7 mars 2017.

En Meeting au parc Chanot, le candidat socialiste a ciblé son concurrent d’En Marche et son projet qui «peut accélérer la montée en puissance du Front National».

«Je vais arrêter de dire Emmanuel». Pour Benoît Hamon, ce sera désormais, «Monsieur Macron». Fini de jouer. A Marseille, le candidat socialiste à la peine dans les sondages a sonné la charge contre celui d’En Marche dont il aimerait bien récupérer les électeurs de gauche, convaincus ou prêts, comme de hauts responsables de son parti, à «voter utile». Et Hamon y va fort : «Qui peut croire que c’est le bon projet pour battre le Front National ? Qui peut croire que c’est le vote utile ? lance-t-il très applaudi par les quelques 3000 personnes revendiquées par les organisateurs. Pas utile aux enseignants. Pas utile à celui qui a travaillé dur (...) Utile à qui? Aux grands lobbys industriels». «Ce projet-là, poursuit Hamon, ça n’est pas le vote utile contre le Front National. C’est au contraire le projet, en France comme ailleurs, qui peut accélérer la montée en puissance du Front National».   Hamon accuse donc Macron et son «ni de droite, ni de gauche» de préparer l’arrivée au pouvoir de Marine Le Pen. Et avant de revendiquer «une gauche claire, une gauche qui s’assume (...) qui rassemble», le vainqueur de la primaire organisée par le PS cogne sur «un candidat de centre droit qui continue à tromper» : «Emmanuel Macron, c’est le candidat chimère, tel que décrit par Homère : le lion devant, un dragon derrière, la chèvre au milieu». Il répète, une nouvelle fois très applaudi : «Qui est Emmanuel Macron ? Qui est Emmanuel Macron ?».   Maintenant que le candidat En Marche a dévoilé son projet, Hamon se fait ainsi un plaisir de le dépiauter. Sur le thème de son meeting, «la transition démographique», le socialiste en profite donc pour dénoncer des propositions d’«une droite bien classique». «Monsieur Macron, vous manquez du sens le plus élémentaire de justice sociale», tape-t-il avant de s’en prendre à sa réforme des (...) Lire la suite sur Liberation.fr

L’UDI attend les «initiatives» de rassemblement annoncées par Fillon
De Brest à Marseille, course fratricide d’Hamon et Mélenchon
Fillon à Orléans: «Les voyous doivent redécouvrir ce qu’est la loi!»
Au zoo de Thoiry, un rhinocéros tué, sa corne sciée et volée
Macron, Hamon, Dupont-Aignan, Arthaud au-delà des 500 parrainages

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages