Marseille : Le frelon oriental détecté pour la première fois en France, la traque s'organise

·1 min de lecture

INSECTES - Des scientifiques traquent le nid de ce cousin des frelons européens ou asiatiques, envisagent l’emploi de microbalises, et ont lancé un appel à signalement

Lorsque Gérard Filippi et ses deux collègues, Alain Coache et Bruno Gereys du cabinet d’expertise environnemental Ecotonia, arpentaient en cette fin d’été une friche industrielle du 15e arrondissement de Marseille, ils ne s’attendaient pas à pareille trouvaille. Butinant un lierre en fleurs, à deux pas du ruisseau des Aygalades, une espèce de frelon observée par Gérard Filippi ne devrait pas être là.

En entomologiste aguerri – il a déjà donné son nom à une espèce de papillon - il ne met pas longtemps à l’identifier. Son bas abdomen jaune caractéristique l’indique : il s’agit d’un frelon oriental. Jamais jusqu’à ce 22 septembre il n’avait alors été détecté en France. Et comme pour son cousin asiatique, ce frelon originaire des Balkans et de Turquie est un dévoreur d’ abeilles.

Une ouvrière frelon oriental
Une ouvrière frelon oriental - Gérard Filippi / Ecotonia

« Pas plus dangereux pour l’homme que les autres »

« Les frelons, comme les guêpes, butinent pour se nourrir. Mais pour nourrir les larves des nids, il leur faut des protéines, et c’est pourquoi ils s’attaquent aux abeilles », explique Gérard Filippi. Rapidement, l’équipe d’Ecotonia capture quelques spécimens et relève la présence des trois types de castes « reines, ouvrières et mâles. C(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Marseille : « Respecte les femmes » , le rappeur Soso Maness interrompt son concert pour interpeller un spectateur
Bouches-du-Rhône : Les voisins du parc à thème Rocher Mistral déboutés par le tribunal
Marseille : Des projets de fermes éoliennes en Méditerranée présentés au public
Bouches-du-Rhône : Le voisin du couple tué près de Marseille placé en garde à vue

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles