Marseille : le frelon oriental détecté pour la première fois en France

·2 min de lecture
Comme son congénère oriental, le frelon asiatique inquiète les spécialistes. Photo prise à Chisseaux, près de Tours, le 14 octobre 2020.

Selon une information de « Midi libre », ce dimanche 10 octobre, cet insecte a été repéré dans la cité phocéenne. Une découverte qui inquiète les spécialistes.

Vous connaissiez le frelon européen et son dangereux cousin asiatique, il va désormais falloir vous méfier d'un autre congénère de cette espèce tout aussi redoutable : le frelon oriental. Selon Midi libre, les abeilles et les professionnels du secteur s'inquiètent déjà de cette apparition dans l'Hexagone.

Les scientifiques disent ignorer pour l'heure s'il s'agit d'une importation classique ou si Vespa orientalis Linnaeus, de son vrai nom, a déjà pu installer des nids. Il s'agirait alors d'une installation plus ancienne sur le territoire métropolitain. Des spécialistes ont observé cet insecte à Marseille et ont publié ce mois-ci un article dans la revue Faunitaxys.

À LIRE AUSSI Paris en vert ? Miel et savoir-faire

Un prédateur pour les abeilles

« Cette espèce a une capacité d'expansion très, très rapide. Aujourd'hui, il est très difficile, voire inutile, de lutter contre les essaims, ils se multiplient trop vite », a expliqué à France 3 le directeur d'Ecotonia, consultant en environnement. Le frelon oriental s'ajoute donc à la liste des deux autres frelons déjà observés dans la région, à savoir le frelon européen et le frelon asiatique.

Selon Midi libre, le frelon oriental se distingue par sa couleur rousse. Concernant sa taille, les reines mesurent entre 25 et 35 mm, tandis que les mâles et les ouvrières peuvent atteindre maximum 25 mm. C'est une espèce qui vit principalement dans les Balkans, mais qui a été observée récemment en Italie du Nord et en E [...] Lire la suite

VIDÉO - Surpris par un nid de frelons, un pêcheur se jette à l'eau

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles