Marseille : il y a deux ans, deux immeubles de la rue d'Aubagne s'effondraient

Jeudi 5 novembre, à Marseille (Bouches-du-Rhône), quelques torches ont été allumées en hommage aux huit victimes des effondrements des immeubles de la rue d'Aubagne. Un recueillement entre émotion, traumatisme et colère. "C'est une stupéfaction sans nom de se dire qu'on est dans un des pays les plus riches du monde et où il y a des gens qui meurent parce que leurs immeubles sont pas entretenus", déplore une habitante. Problème d'insalubrité Mercredi 4 novembre, les deux propriétaires des immeubles, un bailleur social et la ville, ont respectivement été mis en examen pour homicide et blessures involontaires. Jeudi 5 novembre 2018, deux immeubles de quatre et cinq étages se retrouvent à terre en quelques minutes. Le 63 rue d'Aubagne était à l'abandon, frappé d'un arrêté de péril. Au 65, neuf logements étaient occupés. Cette catastrophe avait mis en lumière le problème d'insalubrité dans la deuxième métropole de France.