Marseille : un dépistage gratuit au coronavirus

Si les distances de sécurité sont respectées, la foule s’est donné rendez-vous à l’institut hospitalo-universitaire de Marseille (Bouches-du-Rhône). Et pour cause : ils avaient tous la possibilité de profiter d’un dépistage pour savoir s’il était ou non-porteur du coronavirus. Certaines personnes ont attendu pendant près de 5 heures pour être finalement testées. Elles recevront les résultats dans les 48 heures qui suivent l’examen. L’ARS ne cautionne pas Si la population marseillaise s’est réjouie de cette initiative, l’agence régionale de santé (ARS) ne digère pas. Elle explique c’est contraire aux recommandations nationales et que la priorité n’est donc pas donnée comme prévu aux professionnels de santé et personnes âgées présentant des symptômes. "Il est important de réserver la réalisation des tests à ces personnes, plus fragiles et vulnérables, pour fluidifier leur diagnostic et leur éventuelle prise en charge", déclare l’ARS dans un communiqué.